Actualités

« Témoigner du désir qui perdure, malgré la maladie »

C’est un arbre insolite, une essence unique qui a pris racines dans le service d'Oncologie Multidisciplinaire & Innovations Thérapeutiques du Pr BARLESI (Hôpital Nord).

Des oiseaux de papier viennent régulièrement se poser sur ses rameaux, pour reprendre ensuite leur envol vers d’autres destinations. Là, dans un renfoncement de couloir, juste à l’entrée du service, a poussé un « arbre de vie ».

Il s’agit d’une bibliothèque partagée, un peu à l’image de notre célèbre girafe de la Canebière, où chacun est libre de déposer un livre, d’en prendre un autre à la place.
Mais le plus souvent, ici, ce sont des livres qui tiennent à cœur. Parce qu’ils ont donné du courage, permis un moment d’évasion, ravivé des souvenirs, fait résonner une corde sensible… et que l’on pense qu’ils parleront à d’autres. Des inconnus peut-être, mais que l’on sait touchés, eux aussi, par la maladie.

Plus qu’une bibliothèque partagée, c’est une bibliothèque solidaire. L’arbre est un lieu de rencontres impromptues, d’échanges, un espace à part, fenêtre ouverte vers de nouveaux horizons. A l’origine de cette initiative, Patrice Cannone, psychologue clinicien qui depuis longtemps déjà a compris à quel point il est important pour les patients de se sentir reconnus, de pouvoir exprimer leur singularité, leur subjectivité.  

« Nous utilisons les murs du couloir pour des expositions d’œuvres réalisées par les patients, photographies, peintures, écrits… Un tableau noir est également là, à disposition de qui souhaite laisser un message, un dessin, une signature. Nous utilisons les murs du couloir pour solliciter la part créative des patients et témoigner du désir qui perdure, malgré la maladie ».

L’arbre a été réalisé sur mesure par Clément NOBILE, artisan menuisier. Zéco, un graffeur marseillais, a peint tout autour une fresque invitant les personnes de passage, patients, visiteurs, soignants, à s’arrêter quelques instants, à s’accorder une respiration, une rêverie, un répit :

« Tout va très vite dans le service. Pour les patients comme pour les soignants. C’est le rythme imposé par la maladie et sa prise en charge. Mais psychiquement le temps ne s’écoule pas aussi rapidement.

Il est important de pouvoir retrouver parfois une temporalité différente, celle de la contemplation, de la lecture »
explique Patrice CANNONE.

Entièrement financée par des dons, cette bibliothèque solidaire a été inaugurée le mardi 2 octobre 2018 en présence de toutes celles et ceux qui ont permis sa création.